«

ça va pas, mon travail m’agace et à la maison c’est toujours la même routine. Je suis en train de craquer ? »
« Tu devrais aller voir quelqu’un, tu vas finir par t’effondrer »
« Oui mais qui ? Un psy ? Je ne suis pas folle et je n’ai pas envie de prendre des cachets. Un coach, comment être sûre qu’il soit fiable ? Et puis je ne sais pas de quoi j’ai besoin ».
« Oui mais tu ne peux pas rester comme ça »
« C’est sûr. Mais pour le moment je tiens le coup… »

Conversation entendue il y a quelques jours dans un restaurant.

Un mal être doit toujours être pris au sérieux

La vie est faite pour vivre et non pour serrer les dents à vous en broyer les maxillaires. Que ce soit des chocs violents et soudains, comme un accident, un deuil, une agression, ou des insatisfactions multiples qui s’additionnent, un mal être ne doit jamais être négligé. La souffrance de votre esprit finira par impacter votre corps et votre sommeil qui, en retour, affecteront votre énergie, votre confiance en vous et votre plaisir de vivre.

Dans la famille des professionnels, qui puis-je demander ?

La question se pose effectivement. Déjà une première distinction est à faire dans la grande famille des psy. Si il y a plusieurs métiers, c’est qu’il y a des études et des pratiques bien spécifiques.

  • Un psychiatre est un médecin spécialisé dans la souffrance psychique et les
    maladies mentales. Il diagnostique, traite ou tente de prévenir l’apparition ou
    l’expression de celles-ci. Comme tout médecin, ces actes sont remboursés
    par la sécurité sociale. Il prescrit des médicaments et peut faire des arrêts
    maladies. Certains peuvent aussi être thérapeutes.
  • Un psychologue a un bac +5 en psychologie. L’exercice de ce métier ne peut
    se faire qu’en possédant un diplôme et dans le respect du code de
    déontologie. Il soigne par des approches thérapeutiques. La parole est son
    principal outil mais il peut aussi se baser sur d’autres moyens d’expressions : l’art,
    la sophrologie, le florithérapie…
  • Un psychothérapeute a été formé à un mode d’approche thérapeutique. Il peut
    avoir des parcours professionnels divers.
  • Un coach a suivi une formation en coaching, il a souvent un ou deux
    domaines de spécialisation, souvent émanent de son activité professionnelle
    passée.

Tous ces professionnels sont compétents dans leur domaine et proposent des approches spécifiques. Il est important pour vous de trouver celui qui vous conviendra le mieux.

Psychologue ou coach : qui choisir par rapport à ma problématique ?

L’expérience a montré que notre choix se porte souvent selon le milieu dont nous nous revendiquons. Pour un manager, il sera de bon ton d’avoir recours à un coach pour faire face à une situation professionnelle difficile. Pour un travailleur social, il est intéressant de choisir un psychologue pour éclairer ses zones d’ombre. Mais à l’intérieur du cabinet du coach ou du psychologue, personne ne vérifie si le manager travaille sur des questions de burn-out ou alors de loyautés familiales qui relèvent d’une démarche plus psychothérapeutique. À l’inverse, des personnes du secteur de la santé qui, consultant un psychologue pour des questions de projections sur leurs patients, peuvent avoir comme véritable objectif de travailler sur un nouveau projet professionnel.

Ainsi une demande peut en cacher une autre. Un praticien se trouvant dans cette réalité peut se trouver dans des difficultés de postures ou méthodologique. Comment un coach peut-il réagir en situation de transfert d’un client, comment gérer un deuil ou un viol qui émerge ? A l’inverse un psychologue aura t-il une posture suffisamment confrontante et sera-t-il rester focalisé sur l’objectif ?

Depuis peu de temps, certain psychologue font la démarche de se former au coaching afin d’être compétent dans les deux domaines d’intervention. Ils peuvent ainsi accompagner au mieux leurs patients selon la méthodologie et la posture la plus adaptée. Si vous vous sentez dans cette situation d’inconfort, d’insatisfaction personnelle ou professionnelle ou que vous avez envie de mettre en route un projet, je vous invite à aller voir un psychologue-coach qui, selon votre besoin, saura vous accompagner au mieux.

Odile Sauveur

Psychologue – Coach personnel et professionnel – Praticienne en fleurs de Bach